Présentation

L’UNIT, organisation professionnelle créée en 1997, défend les intérêts de la profession taxi en France

Présidée par Nicolas Rousselet, elle représente plus des deux tiers des taxis parisiens et des taxis de différentes villes de France, soit près de 15 000 taxis, transportant 40 millions de passagers.

L’UNIT rassemble les principaux centraux radios de taxi, des petits et grands loueurs de véhicules équipés taxi, ainsi que des groupements d’artisans.

L’UNIT est membre de l’International Road Transport Union (IRU) et adhère au MEDEF et à la CGPME. L’UNIT promeut activement les initiatives « UpTop / Global Taxi Network » et « Taxi4SmartCities ».

Logo Iru                                       Logo Medef                                     Logo CGPME

Logo taxis for smart cities                        Taxi global network 2

Notre vision du taxi

Améliorons le service de taxi, au bénéfice de tous !

L’UNIT a pour objectif principal l’amélioration du service de taxi, au bénéfice des chauffeurs et des passagers. Cette amélioration repose sur :

La qualité du service

∗ au sein d’un secteur très concurrentiel, dans une société en pleine évolution : nécessité des instances de concertation

∗ pour un service à forts enjeux de sécurité : formation des chauffeurs, discipline et contrôle taxis (infractions, faux-taxis…)

Visu eCab9 La disponibilité du service

∗ nombre de taxis disponibles (équilibrer la rentabilité du métier par rapport à la demande) => maintien de l’indexation annuelle du nombre de licences à Paris et application du même principe en zones rurales

∗ en parallèle, nombre et emplacement des stations notamment dans les lieux d’affluence comme les gares et lieux de salons (stations + stationnement des taxis précommandés)

∗ fluidité du trafic en Ile de France (40% des taxis parisiens sont vides aux heures de pointe; la vitesse moyenne intramuros est de 17 km/h, en chute de 10% en 10 ans ; or la prédictibilité du temps de trajet est stratégique pour les passagers). L’aménagement des voies de circulation doit être pensé pour tous les véhicules d’intérêt collectif : bus, taxis, santé-sécurité…

La viabilité du service

∗ charges pesant sur les chauffeurs de Taxi

∗ concurrence (évolution de la réglementation VTC et motos, mise en place d’une réglementation « pousse-pousses »…)

∗ évolution du TAP (Transport Assis Professionnalisé)

La durabilité du service au sens de la contribution du secteur taxi aux enjeux RSE

∗ le taxi est le champion de l’autopartage, il peut encore s’améliorer avec les véhicules éco-responsables et accessibles aux personnes à mobilité réduite (incitations financières, conditionnalité de nouvelles licences…)

∗ formation accessible et métier vecteur d’intégration sociale